Chorégraphe/Danseur

VO Trung Ngon Lowriz

Enfant d'immigrés, VO Trung Ngon Lowriz grandit dans des logements sociaux parmi d'autres familles d'origines culturelles, ethniques et sociales variées. Initié très tôt à la danse par son frère ainé, il découvre, grâce à l’émission "H.I.P.H.O.P.", les différents moyens d’expression de la culture urbaine (graphique, lyrique et musicale, corporelle). "Peace, Love, Unity and Havin' Fun", les mots d'ordre de ce mouvement, prennent tout leur sens quand les jeunes se rassemblent, au-delà de toutes différences, pour s’essayer ou se perfectionner aux arts de la culture Hip-hop.
Plus qu’un moyen d’expression, Lowriz voit la revendication commune que cela implique : le droit d’exister au sein de la société, dans sa particularité.
Au gré de nombreux déménagements familiaux, le Hip-hop est pour lui un vecteur de socialisation, qui lui permet de s’intégrer facilement. Il multiplie les rencontres et échanges avec d’autres passionnés, et prend conscience de l’ampleur du mouvement en France. Il assiste aux premiers défis, et découvre des groupes pionniers tels que Black Blanc Beur, Actuel Force, Paris City Breakeur.

Il finit par s’installer en 1994 à Clermont-Ferrand, où sa pratique des arts urbains est plus régulière. Sa passion pour la danse se précise. Il intègre plusieurs groupes locaux avant de créer le sien, avec lequel il se produit dans des manifestations en tous genres (galas, fêtes étudiantes, animations…) et dans les rares festivals Hip-Hop dans la région Auvergne et en France.
Parallèlement, l’engouement pour les danses de la culture Hip-hop s’intensifient et les entraînements hebdomadaires réunissent de plus en plus de participants. C’est ainsi que Lowriz est sollicité pour donner des cours d’initiation au sein de structures sociales et culturelles, lui permettant de transmettre sa passion et d’évoluer au contact des autres en tant qu’enseignant. Il participe et organise également des battles, des événements et s’investit dans différents projets, l’occasion de s'enrichir auprès de compagnies professionnelles tels que Actuel Force, Black Blanc Beur, Boogie Saï, Force 7, MBDT, Un point c’est tout, Ykanji...

En 1996, lors des premières « Rencontres urbaines » de la Villette à Paris, il découvre un autre moyen de s'exprimer à travers la danse : la création chorégraphique. Afin de développer et dynamiser la culture Hip hop en Auvergne, il cofonde en 1999 la compagnie "K'Sure", qui, trois ans plus tard, accède à la scène Charlie Parker dans le cadre des ‘’ Rencontres Urbaines de la Villette’’ avec sa création "Bal 2 Rue".

Par ses qualités techniques aussi bien en B'Boyin qu'en Street Dance, sa capacité d'adaptation, son expérience et son perfectionnisme, Lowriz intègre plusieurs compagnies en tant que danseur interprète :
Depuis 2002 ‘Black Blanc Beur’ (Break Quintet, Si je t'M, T'es Trois, Contrepied, Chronique du périmètre, Inside, Travelling)
Depuis 2004 ‘A'Corps’ (2ème temps, Mémoire, Comme un reflet, Exode)
En 2005 ‘Déséquilibre (Patchwork)
Depuis 2007 ‘’ Les Associés Crew ‘’ (Être et renaître)
En 2008 ‘’ Par terre ’’ (L'esprit souterrain)
En 2011 ‘’ Phase-T ’’ (Globe trop tard)
En 2012 ‘’ Malka ‘’ (Têtes d’affiche)
En 2013 ‘’ Karine Saporta ‘’ (Tam Taï)
En 2013 ‘’ C’Mouvoir ‘’ (Vous désirez ?)

Il continue de partager sa passion au travers de stages ou de simples échanges en France mais également à l’étranger (Argentine, Allemagne, Brésil, Espagne, Cambodge, Chine, Guinée Equatoriale, Maroc, Tchad, ...).
Il travaille aussi avec des danseurs amateurs et professionnels en tant que chorégraphe ou en simple intervenant pédagogique ou technique. Il s’investit dans le rayonnement de la culture Hip-hop de sa région d’adoption, l’Auvergne, par la création et la gestion de l’association culturelle Uni Vers le Mouvement (U.V.M.) depuis 2008.

Il fonde la compagnie Achak en 2011 à Clermont-Ferrand, avec laquelle il continue son évolution artistique en tant que chorégraphe. A travers ses pièces et ateliers chorégraphiques, Lowriz souhaite faire le lien entre les danseurs Hip-Hop de la région Auvergne-Rhône-Alpes et  le milieu de la création artistique, et ainsi contribuer au développement culturel de la région. Son travail chorégraphique s’appuie sur les danses de la culture Hip-hop, tout en s’ouvrant à d’autres langages artistiques.

Powered by themekiller.com watchanimeonline.co